Le cadran solaire analemmatique

Les cadrans analemmatiques sont les membres d'une famille de cadrans dont le style est mobile en fonction de la date dans l'année. On déplace le style de façon à ce que l'ombre pointe vers le bon point horaire situé sur une grande ellipse graduée.

Histoire et fonctionnement

Le premier cadran analemmatique à avoir été installé en France, et probablement dans le monde, est celui de l'église de Brou, datant de 1513. Il fut décrit en 1644 par Vauzelard qui est considéré comme l'inventeur et le théoricien de ce type de cadran.

Dans un analemmatique classique, le style est perpendiculaire au cadran. Pour lire l'heure sur un analemmatique, il faut commencer par placer le style sur la ligne centrale selon la date du moment. On prolonge ensuite l'ombre du style jusqu'à la graduation sur l'ellipse.

Les cadrans analemmatiques sont souvent installés dans des jardins publics sous la forme d'une grande ellipse au sol avec une ligne de dates. Le style est alors réalisé par une personne se tenant debout sur la marque correspondant à la date du jour et levant le bras pour projeter une ombre jusqu'à l'ellipse.

Le cadran analemmatique n'est pas forcément horizontal et peut être vertical, déclinant ou même incliné.

Cadran analemmatique du Peyroux à Montpellier

Cadran analemmatique de la promenade du Peyroux à Montpellier


Cadran analemmatique horizontal  Cadran analemmatique vertical déclinant

Ci-contre à gauche, deux cadrans analemmatiques conçus pour la ville de Lisbonne (Portugal), tracés par le logiciel Shadows.

A gauche, un cadran analemmatique horizontal avec l'ombre du style mobile représentée pour le 30 janvier à 10h15 de temps solaire.

A droite un cadran analemmatique vertical déclinant de 30° vers l'Est avec l'ombre du style mobile représentée pour le 20 mai à 13h15 de temps solaire.


Style mobile et ligne de date

Style mobile sur une ligne de date (cadran de John Carmichael)  Ligne de date graduée en déclinaison solaire Ligne de date graduée selon les signes zodiacaux Ligne de date graduée tous les 1er et 16 du mois Cadran analemmatique en bronze à Westminster, Londres

La ligne de dates peut être graduée avec les jours et les mois, ou bien selon la déclinaison du Soleil, ou encore avec les traditionnels signes du Zodiaque que l'on retrouve sur les arcs diurnes des cadrans classiques, et qui correspondent aux environ du 21 de chaque mois.

Courbe en 8 sur la ligne de date

Ligne de date du cadran analemmatique de Brou

Le fameux cadran analemmatique de Brou, près de Bourg-en-Bresse, présente une courbe en 8 sur sa ligne de dates. Cette caractéristique a pour but d'aider au positionnement du style grâce aux graduations tous les cinq jours et aux initiales des mois.

Mais nombreux sont ceux qui pensent qu'en positionnant le style sur la courbe en huit, et non pas sur la ligne centrale de dates, cela permet de compenser l'équation du temps et donc de passer de l'heure solaire à l'heure moyenne.

C'est malheureusement faux !

Le style doit impérativement être placé sur la ligne centrale, quelque part entre les deux repères de solstices à l'endroit correspondant à la date ou à la déclinaison du Soleil.

C'est pourquoi un cadran analemmatique ne donne que l'heure solaire, éventuellement compensée de la longitude vers le méridien de référence du fuseau horaire.


Découvrez comment créer un cadran analemmatique avec le logiciel Shadows



Continuer la lecture avec :




Crédit photo :
- Cadran de Montpellier : photo FB
- Ligne de date (gauche) : John Carmichael, www.sundialsculptures.com.
- Ligne de date (droite) : cadran analemmatique devant l'abbaye de Westminster à Londres, photo FB.
- ligne de date de Brou : photo Wikimedia Commons.